lettres à ma psy

21 septembre 2018

reponse

deuxième rendez vous

celui qui décidera de la suite

elle arrive ,toujours décontractée

je lui raconte "mon" film

celui regardé 150 fois "un jour sans fin"

cette forme d'espérance de revenir dans le passé pour corriger ses erreurs

le lâcher prise ,être soi qui lui permet de passer de l'autre coté du miroir

tout un programme

je lui reparle du fait que le point d'inflexion un moment avait été le fait qu'elle m'embrasse en arrivant et repartant

je ressens toujours ce puits de lumière provenant de ses mots

ce fil invisible qui me relie à la vie

en partant une pensée me vient

celle d'un homme qui recharge son corps de vie à chaque rendez vous

Posté par akonolinga à 08:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]


12 septembre 2018

nouveau rendez vous

cet après midi

je ne sais pas comment celui ci se terminera

 

Posté par akonolinga à 10:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 septembre 2018

le lien defait

et puis un jour d'une manière inattendue vous vous rendez compte que l'autre n'est pas ce que vous aviez imaginé

alors vous fuyez

pas par lâcheté non , 

par colère

Posté par akonolinga à 18:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

l inconnu

premier rendez vous de cette nouvelle saison

je lui confie mon rêve sur le choix de continuer ou pas 

le pas en avant devant l'écran blanc

pas les autres rêves la concernant

nous parlons du rêve de la maison familiale vendue qui revient sans arrêt ,une fois par mois

elle trouve les mots pour expliquer 

je reçois a nouveau son empathie 

nous fixons l'ordre du jour pour la séance prochaine

les objectifs

comment lui dire que le premier c'est continuer de l'entendre de la voir

 

Posté par akonolinga à 13:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 septembre 2018

les photos

besoin de place dans le garage

on déplace des cartons des boites

l une contient des photos

photos récupérées chez mes parents décédés

seuls témoignages d'un existence

on tombe sur cette boite hypnotisé certain d y trouver ce qu'on attend

une vie celle des parents des frères des oncles et tantes

des mariages des communions des familles réunies un jour de soleil ou autour d'une table

on y voit des rires des yeux qui s illuminent

une seule photo manque 

la mienne

 

Posté par akonolinga à 14:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]


31 août 2018

le lacher prise

dans un livre de Leila Slimani elle parle de "mélancolie délirante" pour son personnage

sans être aussi excessive , la mélancolie qui m'habite est une forme de résistance au fameux "lâcher prise"

mon passé ,"mes passés" sont mes seuls points de repère

ils sont à la fois les pierres de ma construction et les coups de marteau de la destruction invisible

comprendre son passé c est accepter ses choix sans en faire une succession d'erreurs ou de fautes

c est accepter cette part de hasard qui vous a fait naître la avec un homme et une femme comme parents ayant eu leur propre construction et qui la reproduise inconsciemment sur vous ,l'enfant

vous n'êtes pas coupables;pas non plus martyrs

juste un hasard de la vie 

vos névroses développées au fil du temps se sont calmées ,ne sont plus qu'un "souvenir" 

votre anxiété a presque disparue ;elle ne tiraille plus vos chairs

pour laisser place à quoi?

à votre "moi"? non 

à un être conscient 

un être mélancolique presque déja sans vie

Posté par akonolinga à 14:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

matinal

tous les matins tu te leves et te prepares à affronter le monde

mais le monde,il s'en fout

Posté par akonolinga à 13:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 août 2018

le jeu

le patient en thérapie pose toujours plus ou moins cette question à son psy:"veux tu jouer avec moi?"

il la pose parce que le jeu est au fondement de toute découverte,et assi parce que l asymétrie de la relation analytique restitue de manière épisodique au patient l état d esprit qui était le sien lors de ses premiers échanges avec le monde lorsqu il était nouveau ne

Posté par akonolinga à 21:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 août 2018

lâcher prise ..être soi (1)

l'été les revues traitant de psychologie prétendent à travers leurs titres pompeux qu'il faut devenir "ce qu'on est" ...se libérer des harnachements sociaux et autres préjugés censés nous empêcher de vivre notre vie

je me suis posé la question bien sur

être soi? ou le devenir..quelle signification

dans une bouche d'un psy n'ayant rien à dire cela me parait une formule toute faite,facile 

pas adaptée

être soi , est ce être heureux? être riche? avoir plein d'amis?une belle situation? 

je n'ai jamais cherché à être moi , je le suis à force d'aiguillages improbables qui vous conduisent dans des directions voulues ou non

peut on fixer un cap au début de sa vie ,se dire qu'on sera comme cela sans avoir fait fonctionner les filtres de l'enfance (éducation,hasard des rencontres et surtout les carcans familiaux imposant leurs modèles par volonté ou défaut)

on marche toujours dans les pas de quelqu'un 

ou on fait semblant ..pour ne pas ressembler..pour ne pas copier ..d'être différent 

qui peut affirmer à un moment je suis moi celui que je veux etre

un aveugle?un présomptueux ?un idiot?

plus facile de faire l'inventaire de ce qu'on ne veut pas être ,d'une personne à laquelle on ne voudrait pas ressembler

 

Posté par akonolinga à 16:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

la marionnette

elle regardait fixement les fils qui pendaient depuis ses doigts

a la fois repue et triste , elle reprenait son souffle

a ses pieds des morceaux de bois et de chiffons

une tete gisait sur le sol

dans un dernier élan ,elle l'empoigna prête à recommencer 

son visage épinglée par une moue interrogative , elle attendait que ce bout de tissu dessine reprenne vie

maladroitement ,elle essayait de ré emboîter les morceaux ,de faire un bouche à bouche desespere pathetique

redonner vie comme une espece de chirurgie improbable à ce qui était anime cinq minutes avant

anime grâce a elle...

elle jeta le tout au fond du coffre 

a quoi bon? 

elle avait casse son jouet...

triste mais déjà ailleurs

d'autres pantins attendaient ...

Posté par akonolinga à 11:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]