lettres à ma psy

19 juin 2017

SMS

suite au dernier rendez vous ,je lui ai envoyé un SMS pour lui faire part de mon ressenti à la fin de la séance

de lui rendre compte de cette extraordinaire poussée de bonheur et lui dire combien elle est importante pour moi

pas de transgression , juste la vérité du ressenti 

le SMS relu qq heures après est prétentieux , mêlant les images qui défilaient alors avec mon envie de fuir ce furtif bonheur

maladroit certainement ,sincère aussi

Posté par akonolinga à 21:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]


15 juin 2017

humanite

nouveau rendez vous

nous parlons de la bague de ce rêve avec cette séance chez moi

elle me regarde ,me dit le mot 

je détourne les yeux

nous parlons de la coupure

quoi faire pour qu'elle n'en soit pas une

son humanité me porte me soulève

nous parlons dans le pas de la porte

j'ai envie de la prendre dans mes bras pour une étreinte de frere à soeur

j abrege

je fuis

ému

 

Posté par akonolinga à 22:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

le prophete

"on parle de l'enfant , alors que l'on devrait entendre : l'enfant en adulte.Car il y a dans l'adulte un enfant,un enfant éternel toujours en état de devenir,jamais terminé,qui aurait besoin constamment de soins,d'attention et d'éducation"

Jung "l'ame et la vie"

ce qu'elle me donne

Posté par akonolinga à 11:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

ego sum qui sum

être soi ,être vrai...

titres accrocheurs de "psychologie magazine "ou d'autres revues 

nous sentons les tensions , les refus ,les frustrations

avec l'age ,nous apprenons à les subir sans souffrir , à ne plus en avoir peur ,pas àles dominer

on n'y est pas bien mais l'univers vous est familier ,presqu'un refuge ,un terrain connu

"être soi" c'est quoi?

quitter cet espace de vie pour en trouver un autre

abandonner une partie de vos amis de votre famille

vaut il mieux dire à l'autre :je ne t aime pas parce que ... ou bien ne rien dire pas par peur du conflit mais juste le fait de ne pas le blesser

partir en terre inconnue , lâcher ses maigres repères pour un lointain incertain sensé être plus vrai plus riche mieux accepté

le faire avec une espérance de vie qui se réduit

le faire avec la certitude de ne pas trouver

le faire sans espoir de trouver l'amour d'une autre , ou de le trouver sans pouvoir y répondre

ma dernière séance avant ce ciseau qui tranche mon calendrier

Posté par akonolinga à 10:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 juin 2017

les reves

multiples rêves ou je retrouve en situation banale des anciens amis ,famille...en situation explicite démontrer une névrose (paraphylie) dans mon quotidien dans un retour sur ma vie passée

une seule explication à chaque fois :" je vous ai menti pendant des années , je ne le ferais plus"

les amis acquiescent et passent à autre chose presqu'indifférents à moi et à la formidable énergie déployée pour leur dire le vrai

autre rêve

nous faisons une séance elle et moi dans mon salon ;elle sur le rocking chair qui sert de décors et moi assis en tailleur près d'elle

une énorme confusion dans la maison dans laquelle passent le défilé de mes amis et de ma famille à une date estimée d'il y a 40 ou 50 ans

je suis sans cesse interrompu par des questions des demandes sans intérêts 

j'évite et reste concentré

puis vient ma femme 

elle m'oblige à interrompre et aller chercher quelque chose dans le frigidaire pour tous ces gens

je me sens contraint de le faire ,l'abandonne quelques instants puis reviens

elle n'est plus la

je ressens une énorme tristesse qui se transforme en colère

une seule pensée

je ne lui ai pas dit au revoir

 

Posté par akonolinga à 14:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]


11 juin 2017

la bague

elle me fixe et de sa voix douce :"vous allez la retrouver"

elle me montre une bague perdue par elle et retrouvée six mois après

et moi , je la crois ;cash

j'ouvre alors la porte de mon inconscient

et ce rêve la nuit dernière dans lequel je me vois la main dans le skimmer de ma piscine entrain d'y extraire un amalgame de feuilles

cet après midi le rêve me revient

je fonce vers le skimmer 

enlève le panier et retrouve la bague 

oxydée mais intacte

je l'aime toujours plus

maudite coupure

 

Posté par akonolinga à 21:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 juin 2017

colères , amour

nouveau rdv 

elle tout en gris nuancé ,de jolies manchettes plissées bref impeccable ; cette femme doit avoir un dressing infini tant je la vois toujours différente 

j'aurais du la choisir moins belle ou penser à me réincarner dans le miroir de sa chambre

nous parlons cinéma

elle a vu le film d'Ozon ;nous trouvons un accord sur la fin du film

elle m'en donne un à voir "get out"

je lui parle de mes colères , de mon ascenseur qui va d'un étage "responsabilité de l'autre" à l'autre " ma responsabilité" sans jamais s'arréter sauf en appuyant sur le bouton d'urgence ,c'est à dire ma colère

je lui dis comment elle la désamorce ,comment son contact me fait du bien;un répit?

j'entends un bruit dans le couloir

un couple?je crois

d'autres misères à écouter 

d'autres fils à dénouer

nous ne sommes que de passage ,mémé sur le canapé

"j'ai été ce que tu es, tu seras ce que je suis"

 

Posté par akonolinga à 11:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 juin 2017

diamonologue

vous me dites que votre vie aurait ete plus simple si vous étiez né fille?

oui ,mon père m'aurait aimé

quelle genre de femme seriez vous devenu?

je ne sais pas , vous peut être

pourquoi moi?

parce que vous êtes libre maintenant

vous n'en savez rien

non , c'est mon rêve d'ado

expliquez

l'homme que je suis n'est pas né  ; j'ai les mêmes désirs de quand j'étais ado ,la même projection future de ma vie

tout est négatif dans la votre?,

l'essentiel y manque ,pouvoir aimer ,pouvoir le montrer à travers mon désir ,le dire sans que cela ne soit une farce

pensez vous que l'on doive continuer cette thérapie?

je ne sais pas , si vous voyez  la possibilité de me sortir de ma mélancolie alors oui continuons

pourquoi vous ne parlez jamais de votre transfert?

parce qu'il est beau ,mais qu'il m'enprisonne ;il me rassure

il faudra que nous en reparlions

oui il faudra  me dire que c'est facile que je m'agenouille devant ce boudha

vous etes malheureux?

non jamais ici

Posté par akonolinga à 10:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

l amant double

film en fond de psychanalyse

cela me parle 

phénomène de transfert fort ,amoureux pour les deux ,qualifié d'utile par le psy voire nécessaire

la maladie est objective , le traumatisme est enfoui mais décrit , analysé

il remonte à la surface

le mien ,je ne le connais pas vraiment

toujours à se plaindre celui la

ma violence est réelle mais contenue 

son origine est la frustration

celle qui est la genese de mes resistances à la thérapie

à quoi bon vouloir guérir quand ta vie est ratée , quand tu sais que ton graall  obsessionnel d'une fusion homme femme ne se fera jamais

dans le film ,la cause est sue , extirpée 

la guérison pourtant incertaine 

 

Posté par akonolinga à 09:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 mai 2017

le cri de la soie

nouveau rdv

je lui raconte 

la curiosité de ma mère qui a conserve mes lettres d'amour reçues pendant l'adolescence et plus tard encore

curiosité qualifiée d'incestueuse par moi et d'archivage précautionneux par elle

le sentiment d'abandon du père qui ne s'est jamais éloigné car jamais venu près de moi dans ma vie

ah ! il vous fabriquait une canne à pèche ,sa façon a lui de tisser un fil avec vous!

peut etre vient on chez un thérapeute pour se plaindre ,se faire plaindre?"vider son sac"

y a t'il un sac?y a t'il toujours une souffrance?

oui, mais pas toujours objective

elle a toujours les mots pour faire virer ma colère ,mon désespoir,mes regrets en un acte presque banalisé,supportable du moins

sa voix a la texture du satin

on parle de la "coupure " d'été elle dans sa maison près des sables moi dans le tumulte des francofolies

on aime julien doré tous les deux

comment on pourrait faire pour garder un lien

jamais je ne pourrais le faire ,par écrit, par téléphone?

c est son travail ,sa vie 

ma prévisible déprime sera notre nouveau rdv d'été

Posté par akonolinga à 20:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]