elle m'accueille tout sourire ,en amie

elle est en jupe noire ,style crayon , entravant ses pas pour les rendre plus délicats

un collant noir protégera ma vision de ses jambes longues et belles

on parle du temps qui se rafraîchit

on peut commencer

je lui raconte un rêve

celui de l'usine

celui du parcours de ma vie

de ceux qui comptent et des autres

de la honte dans le processus d'inventaire

je lui dis souffrir de ne pas pouvoir me poser dans une case

ok , j'ai des zones d'ombre mais je ne peux pas leur donner un nom,je ne peux pas m'identifier à quelqu'un qui est comme moi

mais non impossible de me rassurer hors du divan

je reste un allien

elle reste une reine