elle m'accueille sur le pas de la porte

en s'asseyant elle lisse sa jupe grise  et pose ses deux pieds l'un contre l'autre

ses deux longues bottes forment le signe =

j'aime cela

nous parlons du rêve du rendez vous empêché

je lui dis mon ressenti à la fois d'impuissance et de colère , contre les autres , contre moi, contre elle

le téléphone qui ne sonne pas pour me rappeler l'heure du rendez vous est pris pour un désintérêt de sa part

nous discutons pour pouvoir assembler les différents morceaux de rêves ,leur donner une cohérence 

ce sera pour la prochaine fois

elle s'approche , m'embrasse

je suis dehors 

attend la prochaine visite

si loin