19 mars 2018

call me by your name

Dans l'avion me ramenant de Saigon un film une histoire d'amour gentille ,attachante,sans plus l'homosexualité masculine me dérange ,ne m'attire pas  contrairement à Lesbos puis une scène entre un père et son fils d'une infinie douceur ,d'une infinie force j'envie ce fils d'avoir un père aussi présent dans ce moment douloureux je suis touché m'apercois que mes yeux pleurent,que je ressens un vide,un manque celui de mon propre père
Posté par akonolinga à 10:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 mars 2018

la danseuse du Mekong

au niveau de l'équateur le jour cède la place à la nuit en une demi heure c'est un instant particulier durant lequel une bascule se fait , la croisée de deux mondes assis sur le pont d'une jonque je croise cette femme qui semble danser sur le fleuve,effleurant de ses rames l'eau chargée de jacinthes elle passe d'une rive à l'autre sans sembler forcer ,naturellement j'ai envie de la suivre ,lui demander d'ou vient son élégante gestuelle  
Posté par akonolinga à 10:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]