27 mars 2018

JLM plutôt

J'avais perdu le goût des chosesSans avoir idée de la causeLa naissance des temps nouveauxMe surprit bientôtLa poussière au bleu du chagrinS'élevait sur tous les cheminsVous courez comme feu folletMon âme égarée Puis il y eu ce sentiment nouveauCe souffle sur ma peauLe plaisir avec toiPuis il y eu la joie d'être éveilléPar le premier baiserD'une bouche adorée Nous étions du dernier regainCondamnés à mourir demainIssus du troupeau déciméPromis au boucherDepuis ma tristesse est un monde ancienUn monastère tibétainUne jonque pleine... [Lire la suite]
Posté par akonolinga à 21:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]