tenter de définir les raisons qui me poussent à lui raconter les victoires

la méthode coué: affirmer que je vais bien pour m'en persuader ,une forme d'auto aveuglement ,faisant oublier tous les dangers en ne les affrontant pas ,tel l'autruche je me dis que jusqu'ici tout va bien  3/10

dire :la thérapie c'est fini ;je vais bien ,je n'ai plus besoin de vous ; je vous remercie;vous avez fait de moi un etre différent ;moins de peurs ;moins de culpabilité; moins d'auto implication la ou je n'ai pas à être 1/10

renvoyer  une image propre ;lui prouver que grâce à elle je vais bien; le lui dire;le lui faire partager comme on partage un fruit,une bonne bouteille;lui rendre un peu de tout ce qu'elle m'a donnée;régler une dette, comme le bouquet de fleur ramene à sa maitresse d'école  6/10

transmettre sous un aspect décalé un message d'amour sans en dire le nom ;se faire aimer pour ce que je suis devenu grâce à elle presque pour elle;témoigner pour un impossible retour 7/10

je ne sais pas dire "je t'aime" trop d'interdits être nu sans refuge sans bouclier

faire cela simplement sans se questionner,sans vouloir soupeser la sincérité

etre nu fier de sa nudité;être bien juste pour l'autre avec l'autre

sans artifices sans trouver des échappatoires débiles

le fameux être soi

mais aussi etre quoi pour l'autre ?

accepter ma différence , accepter une identité autre qui est autonome 

ne pas tenter de l'absorber par force par ruse par nécessité

juste côtoyer s'ouvrir