30 décembre 2018

les choix

a ma psy qui me demandait pourquoi j avais fait tel choix je me suis entendu repondre:"par lacheté" avoir passé ma vie à dire oui à des gens tellement antagonistes tellement loin les uns des autres juste pour se faire aimer juste pour ne pas induire un conflit une rupture avec la thérapie ,les choix s'affinent ,s'affirment vous quittez des gens que vous avez toujours fréquentés pour souvent le vide  mais cela vous fait du bien vous ne le faites pas à cause d'eux mais pour vous quitte à rester seul plus ou moins mais... [Lire la suite]
Posté par akonolinga à 19:27 - Permalien [#]

29 décembre 2018

les tentations

comme la pomme tendue par Eve vous pouvez être tentez par deux voies en thérapie: la première :être dans un sacro saint monologue ,vouloir déclarer le pire pour se faire plaindre s'entendre dire que tout est la faute des autres que le monde s'est ligué contre vous,vos parents vos profs même parfois vos amis la deuxième :vouloir faire supporter sa souffrance par le thérapeute la partager avec lui juste pour en diminuer le poids presque parfois lui montrer qu'il ou elle n'a rien fait ou pas suffisamment pour vous soulager ,vouloir le... [Lire la suite]
Posté par akonolinga à 20:53 - Permalien [#]
28 décembre 2018

en finir avec

les rendez vous s'espacent  elle ne cherche plus trop les dates m'accompagne vers la sortie pas celle des artistes celle des patients qui ont eu la chance de la rencontrer je sais que cela va finir que je ne m'arreterais plus devant sa porte  ne ferais que passer devant en souriant
Posté par akonolinga à 20:50 - Permalien [#]
27 décembre 2018

l emotion

transmise ou reçue son parcours reste toujours imprévisible à mes yeux quelqu'un allume ou ferme un interrupteur presqu'à ma place la vue d'un être qui s'émeut spontanément est toujours un symbole très fort  celui de parvenir à se laisser pénétrer par une lumière extérieure qui devient intérieure je la ressens ne sais pas pourquoi elle arrive ou repart mais je ne l'exprime pas guidé par les années de retenue de passivité je veux la garder mienne ,être son maître j'envie ces femmes qui pleurent , ces hommes qui crient ... [Lire la suite]
Posté par akonolinga à 12:39 - Permalien [#]
26 décembre 2018

le livre de ma mere

chaque homme est seul et tous se fichent de tous et nos douleurs sont une île déserte. je pense à cette phrase quand je suis face à elle de moins en moins souvent a t'elle épuisée ses fulgurances? est elle lassée d'une lutte dont elle connaît la fin certaine? suis je inapte au bonheur,à la paix? une forme de monstre  un non existant      
Posté par akonolinga à 22:29 - Permalien [#]
25 décembre 2018

feminin feminisme feminisation

écoutant un débat public de France culture une intervenante répond à Romain gary: Dans l’idée de féminin il y a un vrai piège. Parmi les féministes, celles qui utilisent le terme même de féminin sont souvent dans une logique différentialiste, elles prêtent une différence essentielle aux femmes par rapport aux hommes. C’est un cliché de parler de féminin mais c'est même dangereux politiquement : ce mythe d’une douceur qu’il s’agirait d’activer pourvu qu’on veuille bien se tourner vers un certain groupe, celui des femmes, est un... [Lire la suite]
Posté par akonolinga à 20:23 - Permalien [#]
24 décembre 2018

le sapin

comme tous nous avons en nous des souvenirs de Noël des reves animés de souhaits posés sous le sapin j ai toujours attendu une forme naturelle de normalité une presque invisibilité dans une vie de couple unie sans mystères juste bien toi et moi nos enfants est ce cela réussir sa vie? maintenant j'ai une vie anonyme sans tracas financiers comme beaucoup ont sans maladie pernicieuse comme d'autres il ne me manque qu'elle cette femme avec qui j'aurais fusionné je cherchais le compliqué dans un féminin plus simple naturel non... [Lire la suite]
Posté par akonolinga à 16:35 - Permalien [#]
23 décembre 2018

le père au quotidien

dernière séance espacée  des agendas qui divergent je lui parle d'une rencontre ,une vieille cousine qui me parle encore et encore de mon père nous continuons  toute la séance son but l'humaniser ,en faire un être humain la où je ne vois qu'un géant absent ,loin de mes attentes elle remet cet homme dans sa vie bousculée d'adulte,me le présente en tant qu'homme et non de père je comprends cette vision elle m'apaise nous nous embrassons prochain rendez vous loin trop loin je la trouve sublime dans son pantalon de... [Lire la suite]
Posté par akonolinga à 22:11 - Permalien [#]