j ai vécu certains rendez vous comme une rencontre avec un dealer fantome

oui j'ai été addict à ses rendez vous

je pouvais m'arréter mais c'était une réponse que je n'aurais pas

une explication prodiguée de sa voix absente

je vivais ces rencontres comme un rendez vous secret 

pour moi

rien qu'à moi

impossible à partager

essentiel à mon équilibre

quelquefois cela me mettait mal à l'aise

cette forme particulière de lui appartenir

une attente quasi obsessionnelle

qu'elle m'engueule , voire montre du mépris

tout en m'aimant

infiniment

exclusivement

une forme de soumission