elle me fixe ,le regard un peu dur plus curieux qu'inquiet

"vous vous attendiez à quoi?que nous transgressions ?"

"non pas cela ,ce n'est pas la finalité de cette thérapie"

"qu'elle est elle?"

"la notion de transfert est pernicieuse,l'amour que je vous porte est réel,certain , infini;mes lectures ,mes connaissances me ramènent à cette notion de transfert amoureux et tout cela raisonnablement devrait me tenir éloigné de cet amour obsessionnel"

"vous en souffrez?"

"pas de la non réciprocité amoureuse 'mais la certitude qu'il n'y aura rien m'angoisse comme angoisse certaines personnes sur "la vie après la mort(amore)"

"pourquoi n'en parlez vous jamais?ne serait ce pas un progrès dans la thérapie d'aborder ce sujet?"

"oui sûrement ,une étape décisive probablement mais je ne suis pas certain que je progresserais alors,qu'entamant ce dialogue nous approchions dangereusement de la fin ultime de nos rendez vous"

"mais il y aura une fin , c'est prévisible et souhaitable"

"je m'imagine sans cesse lors de notre dernier face à face qui laissera le hasard me faire vous rencontrer ; ces moments passés ici sont la seule respiration de ma vie ;ils coordonnent les autres moments en les hiérarchisant"

"cette séance est terminée,sortez"